Joystick (réplique A-10C)

Thrustmaster HOTAS Warthog • JoystickThrustmaster HOTAS Warthog • JoystickThrustmaster HOTAS Warthog • JoystickThrustmaster HOTAS Warthog • JoystickThrustmaster HOTAS Warthog • JoystickThrustmaster HOTAS Warthog • JoystickThrustmaster HOTAS Warthog • JoystickThrustmaster HOTAS Warthog • JoystickThrustmaster HOTAS Warthog • JoystickThrustmaster HOTAS Warthog • JoystickThrustmaster HOTAS Warthog • JoystickThrustmaster HOTAS Warthog • JoystickThrustmaster HOTAS Warthog • JoystickThrustmaster HOTAS Warthog • JoystickThrustmaster HOTAS Warthog • JoystickThrustmaster HOTAS Warthog • JoystickThrustmaster HOTAS Warthog • JoystickThrustmaster HOTAS Warthog • JoystickThrustmaster HOTAS Warthog • JoystickThrustmaster HOTAS Warthog • JoystickThrustmaster HOTAS Warthog • JoystickThrustmaster HOTAS Warthog • JoystickThrustmaster HOTAS Warthog • JoystickThrustmaster HOTAS Warthog • JoystickThrustmaster HOTAS Warthog • JoystickThrustmaster HOTAS Warthog • JoystickThrustmaster HOTAS Warthog • JoystickThrustmaster HOTAS Warthog • JoystickThrustmaster HOTAS Warthog • JoystickThrustmaster HOTAS Warthog • JoystickThrustmaster HOTAS Warthog • JoystickThrustmaster HOTAS Warthog • JoystickThrustmaster HOTAS Warthog • JoystickThrustmaster HOTAS Warthog • JoystickThrustmaster HOTAS Warthog • JoystickThrustmaster HOTAS Warthog • JoystickThrustmaster HOTAS Warthog • JoystickThrustmaster HOTAS Warthog • JoystickThrustmaster HOTAS Warthog • JoystickThrustmaster HOTAS Warthog • JoystickThrustmaster HOTAS Warthog • JoystickThrustmaster HOTAS Warthog • JoystickThrustmaster HOTAS Warthog • JoystickThrustmaster HOTAS Warthog • JoystickThrustmaster HOTAS Warthog • JoystickThrustmaster HOTAS Warthog • JoystickThrustmaster HOTAS Warthog • JoystickThrustmaster HOTAS Warthog • JoystickThrustmaster HOTAS Warthog • JoystickThrustmaster HOTAS Warthog • JoystickThrustmaster HOTAS Warthog • JoystickThrustmaster HOTAS Warthog • JoystickThrustmaster HOTAS Warthog • JoystickThrustmaster HOTAS Warthog • JoystickThrustmaster HOTAS Warthog • JoystickThrustmaster HOTAS Warthog • JoystickThrustmaster HOTAS Warthog • Joystick
  • Capteurs magnétiques 3D (H.E.A.R.T Hall Effect AccuRate Technology) sur le manche : précision chirurgicale et durable ;
  • Résolution de 16 bits (65536 x 65536 valeurs) ;
  • Système de 5 ressorts hélicoïdaux : tension ferme, linéaire, fluide et sans zone morte ;
  • Connectique USB avec Firmware upgradable ;
  • Système hyper stable et lesté (> à 3kg) ;
  • Manche détachable entièrement en métal ;
  • Rétrocompatibilité avec HOTAS COUGAR™ (et inversement) ;
  • Plaque métal détachable pour utilisation type bureau ou cockpit ;
  • Force de pression réaliste des boutons et de la gâchette.

35 actions de base

  • 3 chapeaux 8 directions ;
  • 1 chapeau 4 directions avec bouton poussoir ;
  • 1 double gâchette ;
  • 4 boutons poussoir.

Double manette des gaz et panneau de contrôle (réplique A-10C)

Thrustmaster HOTAS Warthog • ThrottlesThrustmaster HOTAS Warthog • ThrottlesThrustmaster HOTAS Warthog • ThrottlesThrustmaster HOTAS Warthog • ThrottlesThrustmaster HOTAS Warthog • ThrottlesThrustmaster HOTAS Warthog • ThrottlesThrustmaster HOTAS Warthog • ThrottlesThrustmaster HOTAS Warthog • ThrottlesThrustmaster HOTAS Warthog • ThrottlesThrustmaster HOTAS Warthog • ThrottlesThrustmaster HOTAS Warthog • ThrottlesThrustmaster HOTAS Warthog • ThrottlesThrustmaster HOTAS Warthog • ThrottlesThrustmaster HOTAS Warthog • ThrottlesThrustmaster HOTAS Warthog • ThrottlesThrustmaster HOTAS Warthog • ThrottlesThrustmaster HOTAS Warthog • ThrottlesThrustmaster HOTAS Warthog • ThrottlesThrustmaster HOTAS Warthog • ThrottlesThrustmaster HOTAS Warthog • ThrottlesThrustmaster HOTAS Warthog • ThrottlesThrustmaster HOTAS Warthog • ThrottlesThrustmaster HOTAS Warthog • ThrottlesThrustmaster HOTAS Warthog • ThrottlesThrustmaster HOTAS Warthog • ThrottlesThrustmaster HOTAS Warthog • ThrottlesThrustmaster HOTAS Warthog • ThrottlesThrustmaster HOTAS Warthog • ThrottlesThrustmaster HOTAS Warthog • ThrottlesThrustmaster HOTAS Warthog • ThrottlesThrustmaster HOTAS Warthog • ThrottlesThrustmaster HOTAS Warthog • ThrottlesThrustmaster HOTAS Warthog • ThrottlesThrustmaster HOTAS Warthog • ThrottlesThrustmaster HOTAS Warthog • ThrottlesThrustmaster HOTAS Warthog • ThrottlesThrustmaster HOTAS Warthog • ThrottlesThrustmaster HOTAS Warthog • ThrottlesThrustmaster HOTAS Warthog • ThrottlesThrustmaster HOTAS Warthog • ThrottlesThrustmaster HOTAS Warthog • ThrottlesThrustmaster HOTAS Warthog • ThrottlesThrustmaster HOTAS Warthog • ThrottlesThrustmaster HOTAS Warthog • ThrottlesThrustmaster HOTAS Warthog • ThrottlesThrustmaster HOTAS Warthog • ThrottlesThrustmaster HOTAS Warthog • ThrottlesThrustmaster HOTAS Warthog • ThrottlesThrustmaster HOTAS Warthog • ThrottlesThrustmaster HOTAS Warthog • ThrottlesThrustmaster HOTAS Warthog • ThrottlesThrustmaster HOTAS Warthog • ThrottlesThrustmaster HOTAS Warthog • ThrottlesThrustmaster HOTAS Warthog • ThrottlesThrustmaster HOTAS Warthog • ThrottlesThrustmaster HOTAS Warthog • ThrottlesThrustmaster HOTAS Warthog • ThrottlesThrustmaster HOTAS Warthog • ThrottlesThrustmaster HOTAS Warthog • ThrottlesThrustmaster HOTAS Warthog • Throttles
Double manette des gaz
  • Capteurs magnétiques 3D (H.E.A.R.T Hall Effect AccuRate Technology) sur les gaz: précision chirurgicale et durable ;
  • Résolution de 14 bits (16384 valeurs) sur chaque manette ;
  • Connectique USB avec Firmware upgradable ;
  • Repose main en métal ;
  • Système de verrouillage ;
  • Système de friction ajustable : tension ferme, linéaire, fluide et sans zone morte ;
  • IDLE réaliste avec système « Pull & Push » ;
  • Afterburner réaliste débrayable avec système « Pull & Push » ;
  • Force de pression réaliste des boutons et des interrupteurs.

29 actions de base

  • 1 chapeau souris avec bouton poussoir et capteur magnétique 3D (H.E.A.R.T Hall Effect AccuRate Technology) ;
  • 1 chapeau 8 directions ;
  • 1 chapeau 4 directions avec bouton poussoir ;
  • 1 bouton poussoir ;
  • 1 interrupteur 3 positions (2 momentanés + 1 permanent) ;
  • 2 interrupteurs 3 positions (3 permanents) ;
  • 1 interrupteur 3 positions (1 momentané + 2 permanents).
Panneau de contrôle
  • Base lestée (> à 3,5 kg) incorporée sous les poignées de gaz ;
  • Rétro-éclairage des fonctions ;
  • 5 voyants lumineux programmables ;
  • Force de pression réaliste des boutons et des interrupteurs.

26 actions de base

  • 1 Molette TRIM ;
  • 2 boutons poussoir ;
  • 5 interrupteurs 2 positions (2 permanents) ;
  • 2 interrupteurs 3 positions (1 momentané + 2 permanents) ;
  • 2 interrupteurs 3 positions (3 permanents).
ControllerMate
ControllerMate is a system that generates keyboard, mouse, and MIDI activity in response to triggers from gamepads, keypads, MIDI controllers, and other general-purpose input devices. It allows many types of devices to be used with software that would normally be compatible only with a keyboard, mouse, or MIDI source. Découvrir ControllerMate

Mon unique conseil pour ces HOTAS Warthog ?

Avertissement

Les photographies présentées ici n’ont aucune vocation publicitaire. Leur unique objectif est de montrer un ou plusieurs produits à travers une vision personnelle, qui ne saurait être liée ou amalgamée avec les choix marketing et esthétiques des marques. À cet égard, les logotypes des constructeurs (marques déposées) et la mise en page ne servent qu’à illustrer les visuels et n’entendent pas imiter des publicités officielles ou en persuader le lecteur. Ces images ne peuvent en aucune manière remplacer les informations, descriptions et photographies fournies par les constructeurs. Toutefois, elles peuvent les compléter. Les matériels ne sont pas neufs, il est donc possible qu’ils aient des marques d’usure.

Pourquoi de telles photos ?

Lorsque j’envisage l’achat d’un nouveau matériel, je passe toujours beaucoup de temps à rechercher des photos du produit car le site constructeur n’est parfois pas assez explicite, ou tout simplement pour le compléter. Cela permet de se faire une idée généralement plus précise, répondre à des questions que l’on pouvait se poser jusqu’alors, rêver un peu d’ici l’achat (ou non), etc. Personnellement, je suis toujours très heureux de trouver des images lors de mes recherches et de fait, je tiens à ce que mes photos puissent renseigner et satisfaire d’autres personnes. Je constate en effet que sur mes statistiques, qu'une quantité importante de visites ont pour critère la recherche de photos sur un matériel particulier. Une autre raison est que de telles séances me permettent de pratiquer la photo studio / packaging.

Modification du Slew Control

Si un défaut existe sur cet ensemble de commandes, il s'agit du Slew Control (la souris sur la manette des gaz). Une rapide recherche permet de se rendre compte que le phénomène est loin d'être isolé. Thrustmaster, pour des raisons de coûts (comprendre « pour augmenter sa marge »), a remplacé cet élément qui n'a rien à voir sur l'avion d'origine (cf. photo ci-contre), par un déchet technologique tel le petit « téton » que l'on trouvait sur certains PC portables ou téléphones mobiles.

Quelques personnes ont fait des adaptations assez lourdes : changement intégral du capteur, nécessité d'installer une interface électronique supplémentaire pour contrôler le capteur, etc. Personnellement, je ne suis pas assez impliqué pour trouver le besoin de partir dans ce genre de démarches, mais à la différence de simples adaptations visant à coller un substitut sur le téton d'origine, je souhaitais faire une modification ressemblant au modèle d'origine, mais avec le moins de contraintes possibles.

Slew Control du A-10.
Photo ©Keith LaFaille

Modélisation 3D

Équipé de mon pied à coulisse, j'ai modélisé le Slew Control original afin de le faire imprimer en 3D. Si vous souhaitez l'utiliser, vous pouvez librement le télécharger ci-contre mais pas pour en faire une utilisation commerciale. L'archive .zip contient deux fichiers 3D .stl nécessaires pour l'imprimeur. Tout est aux bonnes dimensions.

Licence

SlewControl de Édouard Puginier est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à http://tazintosh.com.


Licence Creative Commons
Impression 3D

Les sociétés de service d'impression 3D ne manquent pas, une recherche Internet vous donnera pléthore de résultats. La résolution d'impression que j'ai choisie est de 30µ (microns, soit 0,03 mm). Ça m'est revenu à 6€ H.T. par pièce + frais de port (8€ H.T., oui… pour une enveloppe qui coûte à La Poste 3,20€ T.T.C.…). On en a commandé deux avec un ami donc 38,40€ à partager (6€ x 4 + 8€ + taxes).

Les photos ci-contre sont trompeuses, surtout une fois zoomées : l'impression peut sembler grossière. En réalité, c'est vraiment très fin. La plus grosse pièce ne fait que 2 cm de diamètre, donc à l'œil, le bords semblent carrément tranchants. Il aurait par exemple été inutile de passer sur du 16µ (35€ au lieu de 12€) quand je vois le résultat ici obtenu.

Installation

Les quatre premières étapes consistent à démonter le Slew Control. Il faut tout d'abord débrancher le câble USB de la commande si cette dernière est sous tension, puis retirer trois vis côté intérieur et une côté extérieur de la commande de gaz (cf. les deux premières photos). La partie se détache très facilement (aucun clip à ce stade) mais vigilance car le panneau ne sera alors maintenu que par les nappes électriques.
Débrancher avec précaution la nappe du Slew Control du circuit (troisième photo). À l'aide d'un outil à tête plate (comme un tournevis plat, mais je recommande un outil plastique), déclipser l'ensemble capteur et le retirer par l'avant (troisième et dernière photos).

Ci-dessus, le Slew Control dans son ensemble. Il est nécessaire de le désassembler complètement pour y adapter le nouveau contrôleur imprimé en 3D. En retournant la pièce afin de voir la sortie des cinq câbles, on remarque qu'une sorte de bouchon verrouille le capteur en place. Il faut le retirer, il est juste maintenu par deux lèvres autour du « boîtier ». Sur mon premier capteur, le bouchon était simplement clipsé ; sur le nouveau, deux points de pistolet à colle solidarisaient l'ensemble en plus des clips. Ce type de colle est assez simple à retirer.
Je recommande d'extraire le bouchon par l'extérieur, au niveau des deux clips, avec un outil plastique suffisament rigide pour faire levier. Attention aux câbles FRAGILES et leurs soudures FRAGILES ! Procéder avec beaucoup de soin.
Il est aussi possible de procéder comme suit, mais je ne le recommande pas : placer le capteur sur une surface plane, tête en bas (petit curseur) et en appuyant progressivement jusqu'au déclipsage du bouchon arrière. Cette solution a marché au moins une vingtaine de fois avec moi —le capteur était régulièrement testé sur l'ordinateur—, jusqu'à ce que je finisse certainement par l'écraser en manquant de finesse…

Note : le capteur sera peut-être différent de celui présenté ci-dessus ; je peux l'affirmer car le nouveau reçu après avoir cassé celui d'origine n'a rien à voir. Bien entendu, la pièce 3D s'adapte exactement de la même manière. Observer avec soin son positionnement afin de le remonter correctement.

Rapide réponse aux questions de dimensionnement qui pourraient se poser. Le diamètre C (image ci-contre) est bien évidemment le même entre l'original et la nouvelle pièce. Ainsi, le débattement du curseur dans son « boîtier » est intégralement conservé (cf. photo du dessus). Le diamètre B de la petite pièce est en réalité 1/10e de millimètre inférieur à celui de la grande pièce. C'est la valeur minimale qu'il m'a été conseillé d'appliquer lors de la modélisation 3D. Malgré tout, les deux éléments ne peuvent s'emboîter en l'état.
Ne pas forcer ! La résine d'impression est solide, mais il y a des limites. En fait, l'écart est tellement faible que ce n'est pas plus mal. Il est ainsi très facile d'adapter la pièce au parfait diamètre, sans risquer le moindre jeu ou besoin de colle. Utiliser pour cela un embout de forme carrée (la référence SQ0 est aux dimensions idéales) et « visser / dévisser » doucement les deux pièces ensembles. Le frottement va entamer la résine et former une poudre. Régulièrement, séparer les deux pièces en dévissant afin de souffler la poudre qui s'est formée à l'intérieur. Petit à petit, les deux pièces pourront totalement s'assembler.
Veiller à ce que l'assemblage soit facile sans qu'il soit nécessaire de trop forcer. Cela sera utile pour le remontage.

Je ne recommande pas de peindre le curseur. J'ai testé, au pinceau… c'est à oublier car la peinture va donner un rendu très grossier. Si vous maitrisez l'affaire… peut-être à la bombe ou à l'aérographe.

La moitié du travail est réalisée, c'est rapide. Maintenant, on remonte tout.
Placer sur le capteur la plus petite des pièces 3D imprimée. Les deux bases carrées devraient s'imbriquer sans problème et sans jeu. Si ça clipse, c'est encore mieux (j'ai corrigé le fichier 3D par rapport à mon essai qui était un poil trop large). S'il y a un jeu trop important, un petit point de colle pourra aider. Replacer le capteur dans son « boîtier » en prenant soin de ne pas vous tromper de sens !

J'ai réappliqué les deux points de colle qui maintenaient le bouchon bien en place avec un pistolet à colle de ce genre.

Une fois le capteur réinstallé dans son logement et le « bouchon » repositionné / clipsé, mettre en place le nouveau curseur. ATTENTION, ne PAS « visser » le curseur sur le capteur, mais enclenchez-le dans l'axe, en exerçant une pression controlée.

À ce stade, je conseille de vérifier que le capteur fonctionne avant de tout remonter : rebrancher la nappe au circuit et brancher la commande de gaz à un port USB. Sous Mac, ControllerMate permet instantanément de s'assurer que le capteur retourne des valeurs (clic + 1024 valeurs pour x comme y). Si vous n'avez rien ou seulement le clic, ça ne sent pas bon, vous y êtes allé comme un bourrin (comme moi, mais au bout de la vingtième fois) ^^

Si tout fonctionne, félicitations ! Bienvenue au nouveau Slew Control !
Débrancher le câble USB et mettre le capteur en place définitivement, puis remonter la commande de gaz.
Prêter une attention toute particulière au placement des câbles afin qu'ils ne risquent pas d'être endommagés en revissant. Idem pour les trois guides en plastique dans lesquels les vis DOIVENT passer. Il faut donc qu'ils soient parfaitement alignés.

Quelques recommandations

Une courte période d'adaptation sera nécessaire pour s'habituer au nouveau curseur. Il est important de bien placer son doigt au centre afin que le déplacement soit le plus juste possible. Si le curseur est manipulé par une extrémité, il va naturellement tendre à faire tourner le capteur avec lui. D'une part, le curseur à l'écran risque de ne pas se déplacer comme souhaité, mais surtout, ce n'est pas indiqué pour le capteur ! Bon, il y a quand même un peu de marge. J'ai testé la limite de résistance sur mon capteur précédemment détruit, il faut quand même y aller. Cela étant, une contrainte importante et régulière ne sera certainement pas bonne, donc doigt au centre du curseur, il est dessiné pour cela !

À l'usage, la solution remplace très avantageusement le Slew Control d'origine.

Sur DCS: A-10C Warthog, j'ai découvert quelque chose d'étrange, dites-moi si vous confirmez : le déplacement du curseur sur le TGP ou le MAV en SOI bloque régulièrement sans que l'on sache pourquoi alors qu'en TAD ou sur le HUD, ce n'est pas le cas et j'arrive relativement bien à guider le curseur où je le souhaite, sans accrochage. Le nouveau curseur ne change en rien ce comportement donc pour moi, ce serait lié à la simulation elle-même.

Si comme moi vous deviez remplacer le capteur par un nouveau, il sera nécessaire de le calibrer. Pour cela, il suffit de contacter le support Thrustmaster qui vous joindra dans un e-mail un logiciel de calibration qu'ils ne rendent pas officiellement public.

C'est fini !

J'espère que ce tutoriel vous aura rendu service et que vous profitez pleinement de votre nouveau Slew Control.
N'hésitez pas à le partager sur les forums que vous cotoyez et à poster un commentaire ici. Si jamais vous détestez toujours ce capteur (quelque part, c'est compréhensible, Thrustmaster ayant été mauvais là-dessus), vous pouvez très simplement avec ControllerMate (et probablement plus longuement avec le logiciel TARGET de Thrustmaster) programmer une souris virtuelle sur un autre capteur, qui ne s'activerait par exemple, que lorsque le Paddle Switch du joystick est pressé.
Sinon, je parle régulièrement « d'outils » dans l'article et pour ce genre de travail, j'utilise personnellement le kit iFixit Pro Tech

Ce café symbolique serait un véritable témoignage de votre part sur l'appréciation de ce travail.

Tout savoir sur les animations 360° de cet article :

Animation Rewind|Forward • Code source